L’écologie rime avec le laser

L’écologie s’attaque à la mode et plus particulièrement aux jean’s délavés.

Nos armoires connaissent bien ce vêtement tendance depuis quelques décennies. Le problème, c’est ce qu’on ne sait pas.

Pour obtenir un jean’s délavé, il faut compter 125 litres d’eau, avant de rejoindre les quelques 800 millions de paires de jean’s vendu chaque année. Les jean’s délavés utilisent donc 100 000 millions de litres d’eau par an. Le délavage s’effectuait aussi avec des projections de sable, ce qui provoquait des maladies mortelles aux ouvriers. Bref, pas très sympa, le jean’s…

Le couple Girbaud, stylistes du StoneWash, revisite leurs créations en innovant sur le processus de délavage. Après 15 ans de recherches, ils présentent cette année le WattWash. Les jean’s sont maintenant délavés grâce au laser.

Des ouvriers moins exposés et 97,5% d’économie d’eau plus tard, le WattWash va encore plus loin : en effet, le laser brûle des toiles plus résistantes que les précédentes, et qui dit plus résistant, dit durée de vie prolongée. L’empreinte écologique du WattWash est donc réduite !

Laissez un commentaire